La compétitivité en photographie

Bonjour à tous les amies,
Après plusieurs semaines d’absences je reviens avec un nouvel article.
Il fait chaud, il fait beau et puis les cons sont de retours (moi y compris) :p

Il y à pas mal de côtés positifs et tout autant négatifs que ce soit dans le domaine de la photographie ou dans d’autres choses.
Ce qui insupporte depuis que j’ai mis les pieds dans le monde de l’entreprise c’est la COMPÉTITIVITÉ généralisé, y compris dans les domaines artistiques.

On peu y trouver le “moi je fais mieux que toi
MOI j’ai fais ça et pas toi.
MES retouches sont meilleurs que les tiennent.
MOI j’utilise photoshop et pas lightroom et j’en passe et des meilleurs.

En bref, tout comme le monde du travail, on t’écrase pour mieux te la mettre à l’envers, pour te rabaisser, pour le sentiment de supériorité mal placé, en somme une question d’égo et de chevilles légèrement trop gonflés.

(prenez une aiguille et dégonflez moi tout ça)

J’en ai vu un paquet de gens se la raconter avec le siret parce que MOI JE SUIS PRO et pas toi et fermer boutique au bout de quelques années (c’était bien la peine de se la raconter hein ?) j’en ai vu des gens me croiser tout les jours et faire mine de ne pas me reconnaître (coucou la nana qui à fait l’expo avec moi et qui ne me dit jamais bonjour 🙂 )

Et oui, dans le milieu de la photographie, il faut avoir des putains de couilles !
Se battre y aller avec le sourire, même quand ça ne marche pas.

Si il y à bien un truc que j’ai compris en devenant photographe, c’est que tu peu pour la plupart, perdre des “amies”. Parce que tu n’as pas la même façon de travailler, pas les mêmes envies, les mêmes ambitions, la même évolution, parce que tu ne veux pas de numéro de siret, parce que tu ne veux pas faire des mariages, parce que tu veux pouvoir shooter quand tu veux où tu veux et quand ton emploi du temps te le permet et ton moral aussi, et poster tes photos quand tu as envie, quand l’inspiration est présente et pas de manière constantes comme tout le monde.

Et bien ça, les gens ils aiment pas !
Tu as une façon de penser différentes ?
Et bien tu peu être sur et certains que ça ne plaira pas…. Tu vas passer pour un(e) marginal, pour quelqu’un de différent d’anormal.
J’ai passé une bonne partie de ma vie à vouloir rentrer dans le moule et je n’y arrive tout simplement pas, parce que je ne suis pas comme ça, mon tempérament est différent et puis je ne supporte pas du tout l’hypocrisie et encore moins le mensonge.

Les gens sont comme ça, la jalousie et la méchanceté est partout, c’est bien dommage, mais il faut passer à autre chose.

Et même si tu penses que tout va bien, et qu’ont ne te dit jamais rien, ou que tu viens de démarrer et que tu penses être tranquille, il y en aura toujours un pour critiquer ton travail dans ton dos pour te démonter ou raconter n’importe quoi parce que tu t’es engueulé avec quelqu’un ou juste pas pure jalousie. Pas mal de gens y compris les pro déteste la concurrence, et ouais, vous leur faite de l’ombre !
Même si vous n’avez aucune intention de passer professionnel en photographie, le simple fait d’avoir un appareil les énerves au plus haut point.

Ma solution ? faire comme si de rien était !
Moi j’ai décidé d’ignorer les imbéciles, de continuer mon petit bonhomme de chemin (si je les déranges c’est bien que je m’améliore après tout mdr ?)
J’ai décidé que j’en avais rien à battre et vous devriez en faire autant, si ce n’est pas déjà le cas ?
Je le répète souvent et je le dirais aussi à mes enfants quand ils seront en âge de comprendre, on à qu’une vie BORDEL.

Alors on arrête de se prendre le choux, on arrêt de regarder ce qu’il se passe chez le voisin et on shoot !

Vous vous engueulez, vous vous aimez pas  ? ET ALORS ? Ont s’en tape !! Je m’en tape !
C’est pas la fin du monde, il n’y à que les cons qui ne changent pas d’avis, peut être qu’un jour ils seront les premiers à reconnaître qu’ils ont eut tort…

Moi je reste toujours ouverte, si les gens veulent discuter avec moi il n’y à aucun soucis, je ne pense pas faire peur, je suis un peu brute dans ma façon de dire les choses, je suis parfois très stressée et très sensible pour pas grand chose, mais sinon même si ont m’a blessée je peu faire la part des choses et comprendre.

Je trouve juste hyper dommage d’avoir les mêmes points communs, les mêmes centre d’intérêts et de ne pas avoir envie de partager de bons moments, d’avoir le sourire la patate la pèche et puis je sais pas, de juste s’amuser et de profiter.

Laisser un commentaire